Conseil 32 – 7 février 2014 – « Les symptômes de manque »

Conseil de Tabacstop :

Les symptômes de manque peuvent alors être très présents et ressentis comme insoutenables à certains moments. En général, une amélioration nette est déjà perceptible après une semaine. La tension corporelle est réduite, mais la situation s’éclaircit aussi d’un point de vue émotionnel.

À partir de ce moment, cela ne peut que progresser ! Comme nous l’avons expliqué hier, ceux qui ne prenent pas de substitution peuvent à tout moment du sevrage changer d’avis. Dans ce cas, appelez Tabacstop pour un conseil de dosage. 0800/111 00 de 15h à 19h hors Week-End et jours fériés.

Nous ne sommes pas là que pour les aspects médicamenteux : les autres difficultés peuvent aussi être abordées : difficultés psychologiques, gestion des situations à risque, conseils alimentaires de base, conseils de relaxation, …

N’oubliez pas que votre corps, tant au niveau physique que psychologique, est actuellement un peu (voire beaucoup pour certains) bousculé. Vous ressentez ce corps de manière différente. Tout cela va s’atténuer avec le temps et un nouvel équilibre s’installera. Courage à tous.

Ce contenu a été publié dans Actualités, Conseils, Infos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *